Pause Café – Pokémon, mes générations favorites

poke_celebiBonjour à tous et à toutes, ici Freya et je vous propose aujourd’hui qu’on se retrouve autour d’un p’tit café pour papoter de sujets divers et variés, et pour cette première édition de la Pause Café on va parler … de Pokémon !
Haaaa Pokémon, cette série incontournable, tout le monde en a entendu parler de près ou de loin, elle aura plus ou moins séduit au fil des générations et justement, c’est de ça dont j’avais envie de parler de bon matin (à vous d’adapter le dernier mot en fonction de quand vous lisez cet article) !

Alors installez-vous confortablement, je vais vous présenter en quelques points mon classement des jeux par génération, d’un point de vue complétement personnel, et j’espère que vous nous donnerez le vôtre en commentaire, sur twitter, etc. !

Pour mon classement je ne parlerai ni de Pokémon Let’s Go, Game Freak le considérant comme un spin-off ni des remakes, ni des versions complémentaires, mais je les compterai avec leurs versions originales.

Avant de commencer je tiens à préciser que ce sont des jeux qui me tiennent vraiment à cœur, j’ai commencé à jouer à Pokémon sur ma fidèle GameBoy violette transparente, j’ai joué à toutes les versions dès leurs sorties, j’ai vécu des milliers d’aventures aux côtés de mes peluches Pokémon qui trônent désormais dans des vitrines et le Pokérap n’a aucun secret pour moi, bref vous l’aurez compris, je suis une fan inconditionnelle !

Alors c’est parti !


8ème place : Pokémon Soleil et Lune, Ultra Soleil et Ultra Lune

alola

Première réelle déception avec ce jeu sur 3DS, pourtant ce n’était pas faute de l’attendre : on nous explique qu’il n’y a plus d’arènes mais des épreuves, le cadre promet d’être paradisiaque, innovant, et pourtant…

Le jeu donne une impression de linéarité encore plus prononcé que les précédents opus, les villes passent et se ressemblent, le rival n’a rien d’exceptionnel, les combats sont terriblement ralentis par une 3DS qui ne supporte plus le jeu, la personnalisation du personnage qu’on nous avait proposé dans la génération précédente régresse et on nous propose seulement  une poignée de nouvelles bestioles. A mes yeux ces nouveaux Pokémon sont plutôt sympathiques mais pas assez nombreux, et mention spéciale à des créatures que je n’apprécie vraiment pas alors que c’est une des grosses nouveautés : les ultra chimères.

Bien sûr le jeu propose quelques mécaniques sympa comme les appels SOS, parfaits pour chasser le rarissime Pokémon chromatique, ou encore la diversité des espèces présentes dès les début qui permet de se constituer rapidement une équipe aux types variés, la fondation Aether était aussi un moment fort du jeu, mais dans l’ensemble, le jeu ne m’aura décidément pas séduite.


7ème place : Pokémon Diamant, Perle et Platine

Sinnoh

Alors là je sais que je ne me fait pas d’amis mais cette génération malgré quelques points positifs que je détaillerai après ne m’a vraiment pas convaincue et principalement à cause d’une chose : les nouveaux Pokémon et le rival, ouais le rival là, le nabot qui court partout avec son prénom des années 50 (désolé si des René lisent cet article).

Des évolutions en veux-tu en voilà de Pokémon déjà existants que je trouve toutes plus horribles les unes que les autres, de nouveaux Pokémon peu convaincants (coucou Keunotor…) et je vais vous avouer quelque chose, pour la première fois, je n’ai pas réussi à choisir et à garder un starter pour l’aventure tant ils ne trouvent pas grâce à mes yeux. Je passe les principaux légendaires mais je n’en pense pas moins sinon vous ne lirez jamais la suite …

L’histoire et la région ne m’ont pas transcendé, et les points positifs dont je parlais plus tôt ne suffisent pas à sauver cette génération : quand même quelques Pokémon très sympa comme Baudrive, Motisma ou Lucario (nan je déconne je déteste Lucario), des petits ajouts inutiles mais rigolo comme la possibilité de coller des stickers sur ses Pokéball, des combats vraiment corsés…


6ème place : Pokémon Rouge, Bleu, Jaune, Rouge Feu, Vert Feuille, Let’s Go, ARRÊTEZ AVEC KANTO SVP

Kanto

Non plus sérieusement, à partir de cette place le classement fût plus difficile et tous les jeux m’ont plu. Alors pourquoi je classe Kanto en 6ème place alors que « tu as commencé avec cette version alors forcément tu défends la 1G moi j’ai commencé avec la 4G alors c’est forcément la meilleure « gneugneugneu » (désolée, traumatisme des fanboy de la 4G).

Donc Kanto, c’est ma première version, les starters sont trop cool, grosse pensée à CHAMPION, mon Tortank niveau 100 de l’époque (je vous entend vous moquer de moi hein !), en plus maintenant ils ont une méga évolution ❤

Kanto c’est plein de souvenirs : les terreurs à cause de la musique de Lavanville, les rumeurs avec le célèbre camion qui cache Mew ou les 100 heures à pécher au parc Safari pour avoir Pikablue ou Togepi, la rage de trouver un Leveinard, mais Kanto bah c’est chiant. Déjà on nous le sert à toutes les sauces, c’est plutôt vide et on ne peut pas vraiment dire qu’on change de paysages au fil de l’aventure et malgré un rival adorable nommé CACA, CONAR, PROUT, et j’en passe, et enfin une Team Rocket avec un objectif vraiment vilan-vilain comme on aime. Malgré tout, la 1G reste en dessous des autres.


5ème place : Pokémon Epée et Bouclier

Galar

Nouveauté de cette année, Galar avait tout pour plaire ! Des nouveautés géniales (les Terres Sauvages, les Raids !), le retour de la vraie personnalisation de notre personnage, un Pokédéx qu’on nous a caché jusqu’au bout ce qui apportait une vraie excitation de découvrir les nouvelles bestioles dont de très belles réussites et une variété impressionnante de paysages : pour dire, j’avais hâte d’arriver à chaque ville tellement je les trouvais belles.

Par contre on retrouve une paire de points noirs dans ce nouveau jeu : les ralentissements dans les Terres Sauvages dès qu’on joue en ligne, la visibilité réduite avec trop de météos, les 350 combats contre un rival plat et surtout une histoire inexistante (tout comme la team adverse d’ailleurs). Alors certes c’est plus réaliste qu’un enfant de 10 ans qui part démonter une organisation criminelle à lui tout seul, là on veut juste devenir Maître mais bon, on s’ennuie clairement dans ce jeu. L’ennui se fait ressentir aussi à cause de la pauvreté du Pokédex, seulement 400 monstres à collectionner alors qu’il en existe plus de 800 ! Je ne m’aventure pas sur le côté Dynamax, en aventure et dans les raids c’est rigolo, en compétitif c’est une autre histoire !

En bref, un jeu avec de très bons côtés et de très mauvais.


4ème place : Pokémon Rubis, Saphir, Emeraude, Rubis Oméga, Saphir Alpha

Hoenn

Sortez les trompettes et votre maillot de bain, on part à Hoenn !

Hoenn est chaude, Hoenn est sauvage, Hoenn c’est l’apparition des talents des Pokémon, une nouveauté qui apporte un plus énormissime aux jeux. La Gameboy Advance permet un véritable changement des graphismes et ça fait du bien et en plus on peut jouer une fille directement !

Les starters sont cool aussi, même si on assiste au début des 12 000 légendaires par jeux et que Papinox est né, on commence à voir des efforts pour nous faire voyager dans plein d’univers différents, ROSA nous apporte des nouveautés bien sympa comme le radar et les p’tits bouts de Pokémon qu’on voit poper à droite à gauche dans les hautes herbes.

Grosse nouveauté qui ne fera peut-être pas rêver tout le monde : les concours Pokémon ! Engraisser ses Pokémon de Poffins avant de les lancer sur scène devant les juges et piétiner ses adversaires pour les empêcher d’agir au tout d’après : si un jour les Pokémon deviennent réels, je veux devenir coordinatrice Pokémon !

Bon sinon la team adverse est… Chelou avec des objectifs obscurs pas très clairs mais ils ont l’air de kiffer leurs vies alors on leur pardonne. Le jeu avance vite et bien, on fait des bases secrètes trop stylées que personne ne verra jamais, en bref, un bon jeu qui aura marqué une paire de fans.


3ème place : Pokémon Noir, Blanc, Noir 2, Blanc 2

Unys

On arrive dans le top trois avec une version qui aurait pu se situer un peu plus haut s’il y avait eu moins de dialogues TOUT LE TEMPS.

On assiste à la naissance du plus beau starter du monde : Majaspic. Je dirais même Majaspic Scarf Contestation Tempête Verte TMTC.

On voyage à travers Unys, une région aux paysages vraiment variés passant d’une ville aux gratte-ciel gigantesques à de petites routes au milieu des bois.

Le jeu prends une direction artistique très originale, mélange réussi de pixels, les arènes changent un peu du traditionnel « j’avance tout droit », c’est très agréable.

On découvre N, un protagoniste vraiment touchant qui soulève une question éthique sur le destin des Pokémon, des retournements de situations, en gros l’histoire est très prenante.

Le Pokédex nous offre son lot de nouveaux Pokémon très différents et réussis (coucou Lugulabre, Munna et Ohmassacre) comme très pasdutoutréussis (coucou Cliticlic, Bétochef et Miasmax).

Petit plus inutile : la Galerie Concorde, inutile mais c’est drôle. Petit plus moins inutile : le métro de combat, c’est plutôt sympa à faire. Petit plus inutile : le Pokéwood, c’est long et chiant.

J’aime vraiment ce jeu, j’y rejoue avec un certain plaisir malgré les dialogues trèèèès longs et réguliers.


2ème place : Or, Argent, Heartgold, Soulsilver

Johto

Haaaaa Johto… Ce serait mentir de dire que la nostalgie ne joue pas en sa faveur mais pourtant s’il est aussi haut c’est grâce aux excellents Heartgold et Soulsilver.

On va commencer par les starters : Méganium sera resté mon favori jusqu’à l’arrivée de Majaspic, Typhlosion et Aligatueur sont badass, mais qu’attend fait Game Freak pour leur offir des méga-évolutions ?

L’histoire est simple mais efficace : c’est le retour de la Team Rocket et tout du long on sera amené à rencontrer le rival le plus marquant de tous les jeux : voleur, hautain, on a tous et toutes adoré le détester (pssst c’est Bat’Gauth, le petit chapitre en plus en voyageant dans le temps pour connaître son histoire c’était tellement stylé !!).

On nous propose une nouveauté dingue : les Pokémon peuvent se reproduire et nous offrir gentiment leurs œufs (nan je déconne on leur demande pas leur avis) et Métamorph devient le bouche-trou officiel depuis lors. Mais ce n’est pas tout ! On découvre le cycle jour/nuit, les Pokémon chromatiques (pensée à tous les gamins qui ont éteins leurs consoles en pensant que le jeu était bugué), les légendaires qui se barrent, le tournoi de capture d’insectes avec Jean-Raoul qui te passe devant alors que t’as choppé un Insécateur et lui, un putain de Chenipan mdr nope.

Enfin quand tu penses avoir fini… Le retour à Kanto ! Oui bon encore, mais c’était dingue pour l’époque !

Et puis HG et SS sont arrivés et là… Les Pokémon qui marchent derrière nous ! ❤ Meilleur ajout de tous les temps, ne mentez pas, vous aussi vous avez adoré voir votre Tyranocif vous suivre et faire souffrir votre Magicarpe. D’ailleurs je n’ai pas parlé du Pokédex mais Pharamp, je t’aime bro.

Alors si vous n’avez pas fait ces jeux, juste une chose : foncez bande de chenapans.


1ère place : Pokémon X et Y

Kalos

J’aime tellement ce jeu que je ne sais pas par quoi commencer.

Alors on va commencer par le Pokédex. Il apporte peu de nouveautés mais elles sont de qualité ! Déjà on nous apporte le type fée et Nymphali, voilà je pourrais m’arrêter là. Mais bon, y’a aussi les fossiles (ha oui je ne vous avais pas dis mais je suis une amoureuse des Pokémon fossiles !), et ceux-ci nous apporte un T-Rex ! Un t-Rex !! Et le magnifique Dragmara avec son cri enjôleur. Les légendaires stylés, un Pokémon qui évolue en retournant sa console, Flabébé trop chou et le harcèlement envers les joueurs pour avoir le Prismillon de leur région ! J’aime ce jeu !

Niveau histoire, même si la team n’est pas dingue, on fait la rencontre de AZ et de son histoire sombre et triste à pleurer, une des meilleurs histoires… Malgré les 56 rivaux relous !

Niveau région, encore une fois on passe par plein de paysages et des villes variées ce qui rend le jeu très agréable, les arènes sont belles, j’aime ce jeu et en plus c’est notre belle France (La Ligue est à Reims PUTAIN)! Bon pas le Sud hein, en dessous de Paris c’est pas la France, faut pas déconner non plus.

On nous propose des petits plus qui fonctionnent : les rollers ! La première personnalisation de son personnage et les sous dans Pokémon trouve enfin une utilité : s’acheter 150 000 habits qu’on ne mettra pas, j’aime ce jeu ❤

Sinon le jeu est beau, vraiment, pas de ralentissements, notre personnage ne semble pas disproportionné, c’est très agréable.

Et bien sûr la nouveauté de cette génération : les méga-évolutions ! Un peu sceptique au début, c’est finalement une mécanique que je trouve particulièrement intéressante en stratégie et qui apporte un vrai plus dans les combats !

En conclusion je dirais : j’aime ce jeu.


Voilà pour mon classement, j’attends vos réactions en commentaires et je vous laisse un petit sondage pour pouvoir faire votre classement et élire le meilleur jeu selon la DS in Reims !

A vous les studios !

Freya

700

Si l’intégration du sondage ne passe pas : sondage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s